Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Vista de Adeje. Tenerife

Emplacement

Communauté autonome:
Canaries

Province / Île:
Tenerife

Tenerife

Au sud de l'île de Tenerife s'étend la localité canarienne d'Adeje, entre les contreforts du Teide et les eaux cristallines de l'océan atlantique. Au patrimoine architectural de sa ville s'ajoutent des paysages naturels aux multiples contrastes, où le visiteur peut jouir du spectacle des baleines comme des routes longeant les ravins qui conduisent au sommet le plus haut d'Espagne. Des complexes urbains de luxe, avec piscines, terrains de golf et tout type de services, bordent la côte, alliant un tourisme de qualité avec le respect de l'environnement. La succulente gastronomie de Tenerife, associée aux excellentes températures des Canaries, nous accompagneront tout au long de notre séjour.

Lire la suite

Les 3 718 mètres du Teide, le plus haut sommet d'Espagne, dominent toute l'étendue de l'île de Tenerife. L'aridité volcanique de ce paysage se transforme en précipices de végétation luxuriante à mesure que l'on avance vers le sud. Ainsi, dans la municipalité d'Adeje, on trouve les paysages magnifiques de l'espace protégé du Macizo de Adeje et Barranco del Infierno. De nombreuses routes pédestres parcourent cette orographie touffue, offrant des vues spectaculaires sur le Teide et le littoral atlantique. De son côté, la Costa de Adeje offre d'excellentes plages dont un grand nombre arborent le drapeau bleu, distinction de qualité. De longues étendues de sable encadrent une côte où la pratique des sports nautiques les plus variés ne gêne aucunement la plongée dans les fonds sous-marins. Voile, windsurf, plongée sous-marine ou pêche en haute mer viennent s'ajouter à d'autres activités comme le golf ou le parapente. Une multitude d'agences vous proposeront de louer des voiliers ou des bateaux, ou de partir en excursion admirer les dauphins et baleines. L'île de Tenerife se trouve sur une route fréquentée par ces animaux, y composant une attraction supplémentaire. Plages et complexes urbains Parmi son offre étendue de logements, d'hôtels, appartements, de villas et de maisons rurales se détachent d'importants complexes urbains comme San Eugenio, Playas del Duque ou Fañabé. Sans oublier qu'une partie de la fameuse plage de Las Américas se trouve dans cette municipalité, ainsi que le port sportif Puerto Colón. Les loisirs nocturnes sont proportionnés par les restaurants, salles de fête et terrasses avec vues sur l'océan où l'animation est continue. Un excellent moment pour déguster une cuisine fondée principalement sur les poissons et fruits de mer. La sauce « mojo picón » (avec huile, ail et poivre doux) accompagnera les viandes, en plus des pommes de terre « arrugadas ». Le « gofio » canarien (sorte de pain d'épice), avec farine de blé, maïs ou pois-chiches s'incorpore aussi à de savoureuses recettes et prend son origine des « guanches », les habitants pré-hispaniques. En dessert, les œufs « moles » (à base de jaune d'œuf et de sucre), le « bienmesabe » (biscuits avec des œufs « moles ») et la « leche asasa » (friandise au lait) sont quelques recommandations. La province de Santa Cruz de Tenerife qui accueille cette île, possède de nombreux vins de Dénomination d'origine comme Abona, El Hierro, La Palma, Tacoronte-Acentejo, Valle de Güimar, Valle de la Orotava et Ycoden-Daute-Isora. Adeje offre l'occasion de déguster tous ces vins, parmi lesquels on trouve notamment les Malvasía (moscatel). Ville d'Adeje A quelques kilomètres de la côte, sa ville offre la possibilité de profiter de son enceinte urbaine, un lieu où se mélangent l'essence coloniale et la propre origine de ces terres. La Casa Fuerte constitue un bon exemple du riche passé de cette localité. Au XVIème siècle cette construction défensive fut érigée dans le but de repousser les attaques des pirates et corsaires. Pendant plus de trois-cents ans, elle fut le centre de la ville et le siège d'importantes archives historiques, aujourd'hui conservées au Musée Canarien de Las Palmas. L'église paroissiale de Santa Úrsula vaut également la peine de s'y arrêter. Sa construction simple retient l'attention à une époque où, au XVIème siècle, l'architecture de la péninsule était bien plus chargée. Ses deux nefs, deux portes sur la façade principale et la campanile figurent parmi les éléments les plus représentatifs, avec le chœur et la chapelle baptismale. Son artisanat est mudejar, tandis que les retables sont de style baroque colonial. Dans son Musée d'art sacré peut être admirée une magnifique collection de pièces religieuses datées du milieu des XIVème et XIXème siècles, ainsi que des tapis gobelins, provenant de la Fabrique royale française de Louis XIV. Pour connaître l'architecture traditionnelle canarienne des XVIIème et XVIIIème siècles, le visiteur peut se rendre au Granero, une construction de type rural. Ses murs en pierre, éléments en bois et un toit en croupe font partie de la structure de cet ancien grenier qui abrite aujourd'hui d'intéressantes expositions. Depuis Adeje on peut parcourir le sud de Tenerife et se réfugier au Parc National du Teide, dont les vallons dissimulent son magnifique Parador de Turismo. A Vilaflor le visiteur pourra admirer le dénommé Paysage lunaire, tandis qu'en longeant la côte, nous arriverons à des plages comme Las Américas, los Cristianos, la Caleta ou Los Gigantes, aux pieds des falaises du même nom.

Fermer




À ne pas manquer



Carte/Emplacement


X Passer à la version mobile