Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Palma

Emplacement

Communauté autonome:
Baléares

Province / Île:
Majorque

Mallorca

La capitale de l’île de Majorque, située dans la baie du même nom, jouit d’un climat privilégié tout au long de l’année (température moyenne annuelle de 17,9 ºC). Surtout connue pour son soleil et ses plages, elle n’en possède pas moins un superbe centre historique. La cathédrale, le palais de l’Almudaina, les halles et la Plaza Mayor sont autant d’endroits incontournables pour le visiteur. Les barques des pêcheurs, les pins et les palmiers dessinent le cadre parfait pour de formidables moments. Le paysage de l’île est ponctué de criques, plages et falaises en bord de mer, tandis que l’intérieur dévoile des villages typiquement majorquins et des reliefs qui atteignent 1 500 mètres d’altitude. Une richesse esthétique et culturelle qui invite à explorer Majorque dans ses moindres recoins, et à en découvrir la gastronomie.

Toutes les infos relatives à cette destination sur:
http://palmavirtual.palmademallorca.es




À ne pas manquer



Carte/Emplacement



Palma Pour vous

Culture

Une promenade à travers l'art et l'histoire

L’actuelle ville de Palma a été jadis convoitée par les Romains, les Arabes et les pirates barbaresques. Ce fut le roi Jacques Ier qui mit fin à la domination musulmane sur l’île méditerranéenne (XIIIe). On lui doit aussi les constructions les plus importantes de Palma.
Derrière les remparts du XVIIIe ayant refoulé pirates et corsaires à la mer, se cache la vieille ville et ses églises, palais et demeures seigneuriales aux superbes patios (il en existe plus de 40 répartis dans tout le centre de Palma).
Sa Seu
La cathédrale de Palma (Sa Seu) se dresse sur un emplacement spectaculaire face à la baie et au port de pêche. Cet élégant temple gothique conserve une grande harmonie malgré sa taille imposante. Construite sur ordre de Jacques Ier à la place de l’ancienne mosquée de la Medina Mayurqa, la cathédrale possède de très hautes voûtes mais c’est sa rosace, grandiose, qui se distingue d’emblée, et son singulier baldaquin en fer forgé, une œuvre du maestro catalan Antonio Gaudí.
Face à Sa Seu se dresse le palais de l’Almudaina. L’ancien palais arabe et résidence des monarques majorquins est aujourd’hui converti en musée. Son aspect de forteresse arabe contraste avec la richesse ornementale du gothique flamboyant de la chapelle Santa Ana qu’il abrite.
Sur le Paseo Sagrera tout proche se trouvent les halles, Sa Llotja . Parmi les plus beaux exemples d’architecture gothique civile d’Espagne, cet ancien marché accueille désormais des expositions. Ses colonnes salomoniques surmontées d’une voûte sur croisée ne cessent de surprendre dans une construction civile. À côté des halles, les arcs du Consolat de Mar abritent le gouvernement autonome.

Lire la suite

Le Paseo Sagrera nous permet de rejoindre le musée d’art moderne Es Baluard, dont la collection est composée d’œuvres des tendances internationales les plus significatives, depuis la fin du XIXe jusqu’à nos jours. Ce centre permet de contempler les œuvres d’artistes tels que Cézanne, Gauguin, Picasso, Tàpies, Kiefer ou Barceló, entre autres. À ne pas manquer non plus d’autres musées essentiels de la ville comme la fondation Pilar et Joan Miró ou la fondation March, dont les collections contiennent des œuvres de Miró, Dalí ou Juan Gris et qui organisent fréquemment de remarquables expositions temporaires. Poursuivons notre parcours le long du Paseo des Born. Cette promenade est une des principales artères de Palma, qui sépare la vieille ville des quartiers marins et populaires de Sant Joan et du Puig de Sant Pere. Plaza Rei Joan Carles, nous empruntons la calle Unió pour arriver à la Fundació la Caixa. Cet ancien grand hôtel art nouveau accueille un important centre culturel. Presque en face, nous trouvons la pâtisserie El Forn des Teatre où, dans un décor art déco, l'on peut déguster les « ensaimadas » (pâte feuilletée en forme de spirale) et le « gató » (gâteau aux amendes) les plus réputés de la ville. Nous arrivons ensuite à la plaza Mayor, de style art nouveau. De là, s'ouvrent de grandes avenues et des ramblas qui forment la ville moderne de Palma de Majorque. Pour retourner sur la côte depuis la plaza Mayor, nous pouvons traverser la vieille ville et visiter la plaza de Cort, la mairie, le palais Vivot et l'église de Santa Eulària. La mairie, appelée ici « le Cort » présente une structure baroque. Elle fut érigée sur un ancien hôpital du XVIe siècle. L'église, quant à elle, fut la première construction chrétienne bâtie à Palma. Cette construction est très représentative de l'art gothique catalan. Les autres demeures intéressantes de ce quartier sont : Can Corbella (de style néomudéjar), Can Forteza Rey et l'édifice de El Águila (de style art nouveau). Nous pourrons nous rendre ensuite dans le quartier juif et dans le quartier de Sa Calatrava. Sur le chemin, nous pourrons admirer, entre autres, le temple gothique de Sant Francesc et, en plein cœur du « Call » (quartier juif), l'église baroque de Montisió, érigée sur une synagogue. En arrivant près du front de mer, nous trouverons les bains arabes, témoignage de la domination du califat de Cordoue. Non loin de là, nous pourrons visiter le Musée de Majorque. Ce dernier occupe un ancien hôtel particulier. Sa collection rassemble des pièces d'origine préhistorique, romaine, musulmane et médiévale. À deux kilomètres du centre de Palma, se dresse le Castell de Bellver. Ce château, entouré d'arbres, est juché sur une colline qui surplombe la baie. La particularité de son plan circulaire et la délicatesse de ses arcades lui confèrent un aspect plutôt esthétique que défensif. Actuellement, ses dépendances abritent le Musée municipal d'histoire.

Fermer


En action

Golf et sports nautiques

Le climat privilégié de Palma tout au long de l’année est propice à la pratique de nombreuses activités en plein air, dont le golf et les sports nautiques. En ce qui concerne le premier, la ville à elle seule met à la disposition des amateurs cinq terrains 18 trous parfaitement équipés, implantés dans des sites d’exception.
Palma est aussi le paradis des amoureux de la mer : cinq plages, huit zones de baignade et neuf clubs nautiques et ports de plaisance permettant de découvrir la ville depuis la côte et de pratiquer des activités comme la voile et la pêche sportive. Les prestigieuses compétitions qui se déroulent dans la ville, comme la régate Copa del Rey ou le trophée Almirante Conde de Barcelona, sont les meilleures garantes de la qualité de ces installations.
Principalement en été, les amateurs d’émotions fortes pourront quant à eux s’adonner à la pratique de disciplines comme la planche à voile, le kitesurfing, le wakeboard, le skate et assister à des démonstrations de breakdance ou de capoeira sur la plage. D’autre part, la ville regorge d’installations sportives conçues pour vivre Majorque de la façon la plus active. Une façon amusante de découvrir Palma de Majorque, par exemple, consiste à emprunter ses pistes cyclables.
Les amateurs de cyclotourisme et de randonnée pédestre trouveront à leur disposition un réseau de routes balisées leur permettant de parcourir l’ensemble de l’île. À partir de Palma, un itinéraire dans l’île de Majorque propose de nombreux paysages très différents. La Sierra de Tramuntana, qui atteint une altitude de 1 400 mètres, est ponctuée de communes importantes comme Valldemossa, Sóller ou Deià. Cette cordillère escarpée plonge dans la Méditerranée en dessinant des sites inoubliables comme la crique Cala de Deià, le Port de Sóller ou Cala Sa Calobra. Après Andratx, s’étend le parc naturel de Sa Dragonera. Au nord-est de l’île, les baies d’Alcúdia et Pollença et la péninsule de Formentor sont d’importants sites touristiques où les pinèdes arrivent jusqu’à la plage. Alcúdia conserve les remparts, l’ancienne ville romaine de Pollentia et un amphithéâtre. C’est aussi là que se trouve le parc naturel de l’Albufera, l’un des cinq des Baléares. De Palma à Calarajada, à l’extrême est de l’île, vous rencontrerez de nombreux villages comme Manacor, Artá et Capdepera. Sans oublier, cela va de soi, la visite du parc national de l’archipel de Cabrera, face à la côte méridionale de Majorque et appartenant à la commune de Palma.


Gastronomique

Le régime méditerranéen par excellence

La gastronomie des Baléares est un fidèle reflet de la cuisine méditerranéenne. Des produits aux propres appellations d’origine contrôlée comme la soubressade, le fromage de Mahón et les vins de Binissalem-Mallorca viennent s’ajouter aux recettes locales. Parmi les incontournables, le tumbet (un ragoût de légumes aux pommes de terre, poivrons frits et aubergines à la sauce tomate), les plats de riz accompagnés de poisson ou le pa amb oli (tranche de pain tartinée d’huile et de tomate). Le gibier, les poissons, les fruits de mer et les fruits et légumes témoignent de la variété de la gastronomie des îles. En dessert, succombez à l’ ensaimada ou préférez l’une des liqueurs locales (palo, gin ou herbes).
Rien de mieux pour connaître l’ambiance et la cuisine traditionnelle de Palma que de fréquenter ses vieux cafés et ses anciens hornos ou boulangeries. La ville compte en outre plus de 1 000 restaurants proposant, mis à part les plats les plus typiques, un grand choix de spécialités du monde entier et de créations de chefs de renommée internationale. Les restaurants les plus fréquentés sont situés dans la vieille ville, sur la promenade maritime et le Paseo del Born, dans les quartiers Santa Catalina et Es Molinar…
Un conseil : pour déguster des produits typiques comme la soubressade, les fromages, les amandes, les pâtisseries… le mieux est de se rendre sur les marchés traditionnels comme celui d’El Olivar  


Jeunes

La nuit qui ne prend jamais fin

L’ambiance nocturne des îles Baléares est connue dans le monde entier, et Palma en est l’un des meilleurs exemples. La ville compte une infinité de terrasses, pubs et bars où prendre un verre, et de grandes discothèques où danser au rythme des meilleurs DJ du panorama musical. Beaucoup de ces établissements sont situés sur la promenade maritime, et il n'est pas rare d’y rencontrer les célébrités venues passer leurs vacances sur l’île.
Les possibilités offertes par Palma avant de « sortir en boîte » sont également très variées : d’une soirée animée dans le centre historique ou près de la plage à la roulette du casino, en passant par les dîners-spectacles musicaux, de danse et d’acrobaties, aussi bien dans les grandes salles que dans les patios majorquins typiques décorés pour l’occasion.
Tout au long de l’année, se succèdent en outre des festivals, concerts, pièces de théâtre, spectacles de danse et expositions dans de grands musées comme celui d’Es Baluard où la culture traditionnelle côtoie les toutes dernières tendances. Dans le domaine de la musique classique, mentionnons le festival d'hiver. Mais Palma est également un haut lieu du jazz (Jazz Voyeur Festival), de l'opéra (le programme de son Teatro Principal en est le témoin) et de la musique contemporaine, à travers des festivals comme l’Alternatilla Festival Multidisciplinar.
Les fêtes les plus typiques de la ville comme la Revetla de Sant Antoni, celle de Sant Sebastià ou celle de Sant Joan, sont l’occasion de spectacles et défilés de rue à l’ambiance extraordinaire.  


En famille

Une ville pour toute la famille

Palma offre des distractions et des loisirs à tous les membres de la famille. Ses cinq plages et huit zones de baignade parfaitement surveillées, pratiquement toutes aux eaux tranquilles, auxquelles s’ajoute l’avantage de ses douces températures, sont une invitation permanente à la baignade. La visite du Palma Aquarium et de ses jardins et aquariums interactifs, sur la plage de Palma, est également un endroit merveilleux pour une journée en famille.
Une manière différente et amusante de découvrir Palma avec ses enfants peut également consister à louer des bicyclettes ou segways auprès de l’une des nombreuses entreprises spécialisées dans ce type de services. Et pour finir ce voyage en beauté, rien de mieux qu’une journée au parc aquatique d’El Arenal.
Dans le domaine culturel, il existe également de nombreux festivals conçus pour tout public (comme le festival international de marionnettes) et des musées comme le Caixa Forum qui organisent de nombreuses activités éducatives.   


Shopping

Ambiance traditionnelle et élégance

Il est toujours intéressant de passer une journée de shopping à Palma. L’attrait de cette ville méditerranéenne consiste en effet en un savant mélange de zones commerciales les plus chics et de petits commerces traditionnels permettant de redécouvrir des métiers centenaires ou d’acheter des produits typiques. Un guide traduit en six langues (catalan, espagnol, allemand, anglais, français et italien) propose quatre routes commerciales pour faire ses achats en ville.
Les amateurs de grandes marques, de petits caprices et de boutiques fashion pourront arpenter la place Weyler, la rue Unió, la place Joan Carles I et l’avenue Jaume III, où le shopping est avant tout une philosophie. Sans oublier les bijouteries offrant les fameuses perles de Majorque, les magasins de décoration et les galeries d’art permettant de rapporter un souvenir original de la ville.
La vieille ville montre quant à elle une ambiance plus traditionnelle, par exemple sur la promenade de l’artisanat, la place Llorenç Bisbal ou la Plaza Mayor (avec son marché typique en plein air). On y trouve toutes sortes de produits faits à la main en cuir, verre, fer, bois… Une occasion d’assister en direct au travail des artisans. Il existe même des itinéraires guidés offrant une vision originale du commerce historique à Palma.
Autres informations
Horaires : la plupart des magasins et des centres commerciaux ouvrent sans interruption de 10h00 à 20h00, y compris plusieurs dimanches dans l’année.
Soldes : en général, elles commencent la deuxième semaine de janvier jusqu’à la fin du mois de février pour la saison d’hiver, et du 1er juillet jusqu’à la fin du mois d’août pour la saison d’été.
Moyens de paiement : en général, en espèces ou par carte, en présentant un passeport ou une carte d’identité.