Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies




Emplacement

Communauté autonome:
Pays basque

Province / Île:
Biscaye

Bizkaia


Pour de plus amples informations


Présentation

Les rues de Bilbao invitent à la promenade, car les distances entre les principales zones touristiques sont courtes. Quoi qu'il en soit, la capitale dispose d'une flotte complète de transport public (autobus urbain, tramway, taxi et métro) qui dessert toutes les zones et permet de se déplacer rapidement et confortablement.

Comment se déplacer

Le métro de Bilbao relie les principaux points de la zone métropolitaine et les municipalités de la périphérie. Les bouches d'accès aux stations, qui sont l'œuvre du prestigieux architecte Norman Foster, sont signalées par un poteau avec trois cercles rouges entrecroisés. Le métro fonctionne tous les jours de la semaine à partir de 06h00, mais son horaire de fermeture varie : du lundi au jeudi, il est ouvert jusqu'à 23h00, le vendredi et les veilles de fêtes, jusqu'à 02h00, et les week-ends, il assure un service ininterrompu jusqu'au dimanche à 23h00. Le réseau de bus urbains de Bilbao, Bilbobus, dessert tous les quartiers de la ville. Son horaire approximatif est de 06h00 à 23h00, mais il peut varier d'une ligne à l'autre. Sa fréquence de passage est de 10 à 30 minutes. Pour les déplacements de nuit le week-end, il existe des bus nocturnes, connus sous le nom de Gautxoris, qui circulent le vendredi jusqu'à 02h30 et le samedi jusqu'à 07h00. Ces autobus partent de la place Moyua ou de la place Biribila et sont facilement repérables par la lettre « G » placée devant leur numéro. Par ailleurs, le bus touristique parcourt les sites les plus remarquables de la ville.
www.bilbao.net/bilbobus Pour des raisons de confort et rapidité, le soir il est préférable d'utiliser le service des taxis. Ces véhicules circulent tous les jours à toute heure, et se distinguent par leur couleur blanche, avec le numéro de licence et une bande rouge sur le c'té. Il existe des arrêts dans les zones les plus fréquentées de la ville, mais on peut aussi les appeler directement dans la rue s'ils sont libres (lumière verte), ou solliciter leur service par téléphone. Les prix sont affichés visiblement à l'intérieur des véhicules et incluent le montant minimal, la prise en charge, le kilométrage et un certain nombre de suppléments, par exemple en cas de service de nuit, jour férié, prise en charge depuis une gare ou un aéroport. Radio Taxi Bilbao (+34 944 44 88 88) Le bateau touristique est une autre possibilité : promenade sur la ria du Nervión, au cours de laquelle vous verrez le musée Guggenheim, le palais Euskalduna, le pont Zubizuri, l'h'tel de ville... Il part de l'embarcadère de la place Pío Baroja, face à la Mairie.  

La meilleure alternative

Quel est le prix du transport ?
Il existe plusieurs titres de transport et tarifs. Le billet simple est valable pour un seul trajet (1,25 € pour l'autobus et 1,50 € pour le métro) et peut être acheté directement dans le bus, ou aux distributeurs automatiques des stations de métro. Le métro offre également des billets aller et retour, non nominatifs, au prix de 3,00 €, un billet journalier (4,60 €) qui permet d'utiliser le réseau de façon illimitée pendant toute une journée, et un billet collectif, spécial pour les groupes (minimum 20 personnes), dont le tarif varie.
  Il est en outre possible d'acheter une carte de prépaiement Creditrans, qui permet d'utiliser n'importe quel moyen de transport, y compris le métro, l'autobus, les funiculaires et le tramway. Elle n'est ni nominative ni rechargeable. Vendue au prix de 5 €, 10 € ou 15 €, elle offre une importante ristourne sur le prix du billet simple et le crédit diminue au fur et à mesure que l'on effectue des déplacements. On peut l'acquérir auprès des bureaux de tabac, kiosques à journaux et distributeurs automatiques du métro et tramway.
  Une autre solution est la Bilbao Card, qui offre des avantages très intéressants, comme l'utilisation illimitée du réseau de transports, ou des réductions dans des boutiques, restaurants, salles de spectacles et centres de loisirs. Son prix est de 6 € à 12 €, selon sa durée de validité (de un à trois jours).

Quelle est la meilleure alternative ?

En fonction du nombre de personnes qui voyagent, de la durée du séjour à Bilbao et de la quantité de déplacements prévus, nous opterons pour l'une ou l'autre de ces cartes. L'une des meilleures alternatives est la carte Creditrans, qui permet de réaliser des voyages de coûts différents, et qui peut être partagée et utilisée en groupe.

Autres moyens de transport

Il existe d'autres manières de se déplacer dans Bilbao, comme le tramway, dont le trajet coûte 1,50 €, ou encore les services de funiculaires et d'ascenseurs, qui relient le centre-ville aux quartiers périphériques. La carte Barik, sans contact, vous permettra de vous déplacer dans toute la province de Biscaye en transport public. Elle permet d'utiliser : Metro Bilbao, Bilbobus, tramway, Eusko Tren, pont suspendu de Biscaye, funiculaire d'Artxanda, funiculaire de Larreineta… Son prix est de 3 € et pour l'utiliser, il faut la recharger : à partir de 5 €, dans les distributeurs de Metro Bilbao, dans les cabines de Bilbobus et Bizkaibus et dans les plus de 450 établissements identifiés par le logo Barik. www.tarjetabarik.net. Promenades à bord d'un train d'époque. www.bilbaoturismo.net/BilbaoTurismo/es/transportes-turisticos/excursiones-en-un-tren-de-epoca

Bicyclettes. Parmi les endroits où il est possible de louer des bicyclettes, mentionnons Alquimoto (14-16, rue Jon Arrospide), l'h'tel Miró (77, rue Alameda Mazarredo) ou l'h'tel Ganbara (13, rue Prim). L'offre est complétée par Urban Bike(3, rue Villarias), Ibilbi (1, rue Eugenio de Olabarrieta) et Tourné Bilbao (1, rue Villarías). Segway. www.segwaybizkaia.com Kichbikes. www.ibilbi.com 

Pour en savoir plus :
Mairie de Bilbao (www.bilbao.net)
 



X Passer à la version mobile