Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Parc national de Doñana

Un continent en miniature

L'Espagne : un pays d'une grande richesse en paysages et d'une géographie très variée.

L'Espagne est, du point de vue géographique, divisée en territoires très différents. L'altitude moyenne est élevée - 660 mètres environ - c'est à dire, le double de la moyenne européenne et les sommets les plus hauts sont le Teide (3 718 mètres) sur l'île de Tenerife ; le Mulhacén (3 478 m) dans la province de Grenade ; et l'Aneto (3 404 m) dans les Pyrénées. Les côtes présentent des profils très variés, dans la mesure où elles appartiennent à des systèmes climatiques différents et qu'elles sont baignées par différentes mers et océans. Nous pourrions résumer la structure générale de la Péninsule de la façon suivante. Un haut-plateau central étendu (la Meseta de Castille) divisé en deux sous-plateaux (nord et sud) et fractionné par les chaînes de montagne de la Cordillère Centrale et les Monts de Tolède. Ce Plateau est entouré à sa périphérie d'autres structures montagneuses : le massif de Galice, les Monts Cantabriques, les Chaînes Ibériques et la Sierra Morena. Trois systèmes extérieurs achèvent la structure montagneuse de la Péninsule : la Chaîne Bétique, Catalane et les Pyrénées. En ce qui concerne les Canaries, il s'agit de la région comptant le plus de côtes (1 546 km) et ces îles sont d'origine volcanique. Quant aux Baléares, elles présentant un relief varié où se distinguent la Sierra de Tramuntana à Majorque, les basses terres de l'île de Minorque - dont l'altitude ne dépasse pas 300 mètres, hormis El Toro (357 m) - et les reliefs peu accusés d'Ibiza, dont les sommets les plus élevés sont Sa Talaiassa (475 m) et le Puig Gros (415 m) .

X Passer à la version mobile