Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Science et littérature

Les Prix Nobel espagnols

Depuis leur instauration en 1 901, six Espagnols ont reçu le prix Nobel, cinq d'entre eux dans la catégorie Littérature et un en Médecine.

Le dramaturge José Echegaray fut le premier Espagnol à recevoir le prix Nobel (1 904), rendant ainsi hommage à la brillance de ses œuvres dans la tradition du drame espagnol du XVIème siècle, tout en lui apportant un renouveau. Deux ans plus tard, en 1 906, Santiago Ramón y Cajal s'est vu décerner le prix Nobel de Médecine, en hommage à ses travaux en tant que pionnier dans la recherche sur le système nerveux. En 1959, Severo Ochoa, un autre chercheur, reçoit le prix Nobel de physiologie et de médecine qu'il partage avec un ancien élève : l'américain Arthur Kornberg. En 1 922, le prix de Littérature avait été décerné au dramaturge Jacinto Benavente, pour la façon dont il a allié le legs du drame espagnol aux traditions de l'Illustration. En 1 956, le prix de Littérature a été décerné à l'écrivain Juan Ramón Jiménez, en hommage à la pureté de son style et à la profonde spiritualité de son œuvre lyrique. En 1 977, un autre grand poète, Vicente Aleixandre, a vu sa trajectoire récompensée du prix Nobel. L'Académie suédoise a ainsi honoré sa poésie créative « qui illumine la condition de l'homme dans le cosmos et dans la société actuelle ». Le dernier Espagnol à avoir reçu cet prix est Camilo José Cela qui a été primé en 1 989 pour sa prose riche « alliant les différentes formes de compassion comme cadre de vision défiant la vulnérabilité de l'homme ».

X Passer à la version mobile