Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Automobile sur une route


Comment les enfants doivent-ils voyager ?

Pour voyager avec des enfants dans une voiture de tourisme, certaines règles doivent être appliquées. Il est interdit de porter dans ses bras des enfants mineurs.
Aucun enfant de moins de 12 ans ne peut occuper le siège avant si l'on ne dispose pas d'un dispositif agréé à cet effet.
Les enfants de moins de trois ans doivent être attachés au moyen d'un système de fixation agréé adapté à leur taille et à leur poids. Ils doivent toujours s'asseoir sur le siège arrière.
Toute personne de plus de trois ans d'une taille inférieure à un mètre cinquante doit utiliser des systèmes de fixation adaptés à sa taille et à son poids. Ces consignes sont également valables pour les taxis, par conséquent, si l'on souhaite voyager dans un taxi avec un bébé, il faut impérativement disposer du système de fixation agréé.
 

Haut de la page


Comment obtenir des informations relatives à l'état des routes ?

En Espagne, il est possible de connaître en temps réel l'état des routes en consultant le site Web de la Direction générale de la circulation routière (http://infocar.dgt.es/etraffic/). Les stations de radio diffusent également des informations sur l'état des routes dans le cadre de leurs bulletins d'information.

Haut de la page


Comment payer une amende ?

Les infractions sanctionnées par la Loi de sécurité routière doivent toujours être payées. L'organisme compétent en matière de sanctions au niveau national est la Direction générale de la sécurité routière à travers ses agents. Pour régler ces amendes, vous disposez de plusieurs options : Par téléphone au 060 (depuis l'Espagne) : le service est uniquement en espagnol. Le paiement est réalisé par carte bancaire.
Par Internet : sur la page Web de la Direction de la sécurité routière d'Espagne.
Dans les succursales du Banco Santander.
Dans les bureaux de poste espagnols. Dans tous les cas, vous devez disposer du numéro de dossier correspondant à l'amende. Si l'amende est réglée dans un délai de 20 jours calendaires, une réduction de 50 % est appliquée sur le montant à payer. Si la sanction est imposée par une autorité locale sur une voie urbaine, il est conseillé de se rendre directement au service de la circulation de la mairie de la localité.

Haut de la page


Quels types de carburants sont vendus en Espagne ?

Les stations services espagnoles proposent généralement les carburants suivants : Essence sans plomb 95
Essence sans plomb 98
Gasoil A
Biodiesel Le site Web du Ministère de l'industrie, du tourisme e du commerce (http://geoportalgasolineras.es//), permet de localiser toutes les stations-services d'Espagne, le type de carburant qu'elles fournissent et son prix.

Haut de la page


Que vous faut-il pour conduire en Espagne ?

Être âgé de 18 ans :

Pour conduire en Espagne, il est nécessaire d’avoir 18 ans. Pour louer un véhicule, 21 ans. De nombreuses compagnies de location exigent en outre une ancienneté du permis de conduire d’un ou deux ans. Rappelez-vous également que pour pouvoir effectuer la location, vous devez posséder une carte de crédit.

Le permis de conduire en vigueur :

Si vous provenez de l’un des pays membres de l’UE, de Suisse, de Norvège, d’Islande ou du Liechtenstein : vous n’avez besoin que du permis de conduire en vigueur. Si vous provenez d’un autre pays, vous devrez vous munir d’un permis de conduire international.

Dans la mesure où ces conditions peuvent varier, nous vous recommandons de contacter le consulat ou l’ambassade d’Espagne afin de vérifier ces exigences avant de commencer votre voyage.

Haut de la page


Règles de sécurité à respecter en Espagne

Règles de sécurité routière. Il y a un certain nombre de règles de sécurité routière qu'il est impératif de connaître pour conduire en Espagne, à savoir : - Il est interdit de conduire en parlant à travers un téléphone portable, sauf avec un kit mains libres. - Il est obligatoire d'éteindre la radio et le téléphone portable avant de prendre de l'essence. - L'utilisation d'un gilet réfléchissant est obligatoire lorsqu'on sort du véhicule et qu'on se trouve sur la chaussée ou sur l'accotement. - L'utilisation des triangles de présignalisation est obligatoire si le véhicule est immobilisé sur la chaussée ou sur l'accotement. - L'installation et l'utilisation de dispositifs dont l'objectif est d'échapper à la surveillance des agents de la circulation sont interdites. - Les dépassements doivent s'effectuer obligatoirement à gauche. - Il est recommandé d'allumer ses feux même de jour pour améliorer la visibilité.

D'autre part : - Il est obligatoire de respecter les limitations de vitesse : 120 km/h sur les voies rapides et autoroutes, 100 km/h sur les routes conventionnelles, 90 km/h sur le reste de la voirie et 50 km/h en agglomération. - Le taux d'alcool dans le sang ne peut dépasser 0,5 g/l (0,25 mg/l dans l'air expiré). - L'usage de la ceinture de sécurité est obligatoire, aussi bien pour le conducteur que pour les passagers du véhicule, à l'avant et à l'arrière. - Sur les motos, bicyclettes et cyclomoteurs, le port du casque est obligatoire. - Le stationnement sur la voie publique n'est pas toujours autorisé ni gratuit. Beaucoup de villes possèdent des zones de stationnement réglementé et payant, généralement identifiables par la présence de parcmètres.

Haut de la page


Vous avez l'intention de venir en Espagne avec votre voiture ?

Un touriste voyageant dans son propre véhicule doit savoir qu'on peut lui demander de présenter :

Son permis de conduire : voir la rubrique « Quelles sont les exigences requises pour conduire en Espagne ? » L'autorisation provisoire de circulation du véhicule : délivré à la douane, il reste valide pendant six mois.

L'assurance du véhicule :

Si vous provenez d'un pays membre de l'UE, de Suisse, de Norvège, d'Islande, du Liechtenstein, d'Andorre ou de Croatie, vous aurez simplement besoin de votre police d'assurance ainsi que du reçu de la prime qui en justifie la pleine validité.

Si vous provenez d'Albanie, de Bosnie-Herzégovine, de Biélorussie, d'Israël, d'Iran, du Maroc, de Moldavie, de République de Macédoine, de Serbie, du Monténégro, de Tunisie, de Turquie, de Russie ou d'Ukraine, il vous faudra recourir au système de la carte verte, qui est le certificat international d'assurance de responsabilité civile.

Si vous n'appartenez à aucun des pays susmentionnés, il vous faudra souscrire à une assurance frontière (assurance temporaire obligatoire de responsabilité civile pour les véhicules à moteur).

Dans la mesure où ces conditions peuvent varier, nous vous recommandons de contacter le consulat ou l'ambassade d'Espagne afin de vérifier ces exigences avant de commencer votre voyage.

Haut de la page


Les routes espagnoles sont-elles payantes ?

En Espagne, la grande majorité des routes du réseau national sont gratuites. Notamment les voies rapides (chaussées indépendantes dans les deux sens et sans aucun croisement à niveau). Cependant, certains types de routes peuvent être payants. Les autoroutes. La somme à payer varie selon les cas et, en général, des voies alternatives gratuites sont disponibles. Pour connaître les autoroutes à péage, rendez-vous sur ce site Web. (http://www.aseta.es/index.php?Seccion=mapa) Le paiement du péage peut s'effectuer en espèces, par carte bancaire ou par télépéage (demande l'installation d'un dispositif dans l'automobile) Il convient de rappeler que les autoroutes disposent de bornes SOS à peu près tous les deux kilomètres.

Haut de la page


X Passer à la version mobile